A L’ASOW d’Anvers !

C’est le deuxième week-end du mois d’Août qu’est traditionnellement organisé l’Américan Stars on Wheels (ASOW) au Antwerp expo (Anvers Expo). 

Alors quelques « messengers », sms et coups de fil plus tard, le petit convoi de copains est prêt à prendre la route, je saute donc dans mon fringuant poney pour faire l’heure et quart de route qui me sépare de cet incontournable rendez-vous de l’été.

J’entends déjà les nostalgiques me dire avec une larmichette au coin de la Ray-Ban, « C’était mieux avant le rencard d’Anvers, quand c’était sur les quais…snif. » Et oui jusqu’en 2008, ça s’appelait le APOW (American Power On Wheels) ça réunissait en toute simplicité quelques centaines d’américaines (voire plus) avec trois stands et une friterie et en 2006 j’y ai traîné mes guêtres à l’époque avec ma fière et racée Pontiac Firebird 1988 V6 et ces 147 ch !!

L’évènement a été repris depuis quelques années déjà (2014), a changé de nom au passage de APOW à ASOW (American Stars on Wheels), l’entrée est désormais payante, 10 € cette année et gratuite pour les conducteurs d’une américaine.

Alors oui c’est plus mercantile, il y a beaucoup plus de stands de pros de l’auto, de clubs, de vendeurs de goodies, mais franchement y’a de la pure caisse !!

Rien que le parking vaut le détour : Jeep Wrangler pick-up, Rams, Corvettes, Challengers, Mustangs, Camaros de tout poils y côtoient des camping-cars italiens venus de tout là-bas pour l’événement.

Les deux halls consacrés aux exposants se composent en leur centre de voitures exposées (essentiellement des show cars), et sur les extérieurs des halls, vendeurs en tout genre : Tee-shirts, plaques émaillées et métal, des goodies, pièces détachées, des Harleys customisées avec un goût exquis, un stand Ford Officiel, un stand Meguiar’s, et même cette année un stand qui vend de vieilles télés fifties et sixties fonctionnelles et remises au goût du jour avec écran LED subtilement intégrés.

On remarquera cette année parmi les garages exposants dans les halls, une superbe collection de Corvettes (C1, C2, C3), une Shelby GT 500KR de 1967 Matching mumber, une Charger 66 de toute beauté, une hallucinante Plymouth Superbird, une autre très rare Shelby GT500KR cab’ de 68, une Plymouth Road Runner état concours, des Cad’ fifties, une petite partie « aircooled » aussi. Bien sur et j’en oublie :  « yé souis pas ouné machine ! »

Sur le parking extérieur où les voitures sont autorisées à se garer après minutieuse sélection à l’entrée, trône une incontournable « Général Lee », stationnée à côté de la voiture de Police de Roscoe P. Coltrane, un camion Kenworth Rat Rod, une Cobra, une AMC Matador, une Mustang California Spécial de 68, une TransAm 6.6L, un Pick-Up chevy 45 « War service » entre autres, et tout ça au son de très bons groupes musicaux en live, essentiellement du Rockabilly bien sûr, cohérence oblige.

Pour finir, un petit conseil de son pépère, au cas où ça vous tenterait l’année prochaine : prévoir à manger et à boire (on peut s’installer tranquilou dans le parking arboré) car le stand officiel « Coca » vous donnera contre 3 euros une cannette de 20cl… La seule baraque à frites est hors de prix et en quantité ça frise le ridicule.

Bref, c’est un des événements à ne pas manquer dans la région, sa réputation et l’éloignement géographique permet de voir des voitures qu’on ne voit jamais, pour nous les requins de rasso nordistes.

SMK